CLEAN UP DAY FONTAINEBLEAU : de la tendresse pour nos sites d’escalade

Le week-end dernier avait Lieu dans la forêt de Fontainebleau une action solidaire de ramassage des déchets communément appelée « Clean Up Day ». C’est conjointement avec le club de l’ES Massy que Greenspits a organisé ce rendez-vous de grimpeurs éco-responsables, acteurs pour l’avenir de notre pratique.

Une organisation « pro » et une expérience unique.

Il y a eu du ramassage ça oui ! Mais l’objectif était aussi de se faire plaisir, de partager de bons moments tous ensemble, de rêver à l’avenir et même de grimper un peu en fin de journée !

Un Barnum Massy/Greenspits était dressé sur le parking de la Croix St Jérôme, avec une visibilité au top sur le départ du sentier, le parking bondé de voitures de grimpeurs et randonneurs en cette journée estivale du dimanche 21 mai.

 

Autour d’un café et de brioches bien fraîches, le plan d’attaque nous a été donné par Ludo Hourlier (en service civique au club de Massy). Nous avons ensuite distribué des t-shirts Greenspits à chacun, ainsi que le matériel de ramassage : gants, pinces et sacs poubelle biodégradables.

 

Quelques grimpeurs, crash pad sur le dos, se sont arrêtés au stand en découvrant l’initiative sur place, et se sont prêtés au jeu du ramassage autour de leur zone de grimpe.

 

Le secteur visé était le 95.2. Au total nous étions une trentaine de bénévoles répartis sur  le massif des trois pignons. Toutes générations confondues, chacun est venu partager sa motivation dans un objectif commun. L’émulation positive était au rendez-vous, et nous avons arpenté la forêt, splendide de par le contraste des fougères verdoyantes et des blocs de grès. Un travail loin d’être pénible grâce au caractère ressourçant et paisible du lieu.

 

Pour Marion Faille, ex-présidente de Massy:

« c’était vraiment chouette d’être en fôret avec ce beau temps pour partager un moment tous ensemble, en ayant un oeil de lynx, à l’affût du moindre mégot de cigarette, quand on bougeait d’un bloc à un autre !
Cela fait prendre conscience que l’on ne regarde parfois pas toujours bien ce qui nous entoure, et que cette forêt a besoin d’attentions permanentes si on veut qu’elle reste un petit éden à 60km de Paris. »

Un travail de qualité plus que de quantité.

À première vue nous n’étions pas dans l’endroit le plus pollué de Bleau, mais la découverte de quelques kilos de déchets ramassés dans les moindres recoins a surpris tous les visiteurs de la forêt qui passaient devant le stand au retour de leur ballade.

 

Pierre Delas, niveau « 8c Clean Up », double casquette Massy et Greenspits, fondateur de la page d’actus Fanatic Climbing nous donne son ressenti :

« Ce qui m’a marqué, c’est que quand tu te balades dans ce magnifique secteur des 3 Pignons tu te dis que c’est à peu près propre, mais en fait il y a des tas d’immondices complètement insoupçonnés tous les 20 mètres dès que tu t’éloignes des blocs de quelques pas. Dès qu’il y a un couloir étroit, un chaos, une petite combe sous un bloc, c’est le jackpot… Et souvent un déchet en appelle d’autres. Je suis médusé de ce qu’on peut trouver en grattant légèrement sous le sable ou même parfois incrusté dans la mousse.

 

Niveau humain je suis heureux d’avoir partagé cette journée dans la convivialité avec la trentaine de volontaires présents. Je suis heureux que des personnes que je n’attendais pas forcément à mes côtés comme mon collègue Pascal Denis de Limours et son amie Séverine, Rémi Pelletier de Block’Out ou la forte bloqueuse Morgane Aveline se soient mobilisés. Vraiment un grand merci à tous ceux qui sont passés et qui ont donné un peu de leur temps libre pour nettoyer ! Personnellement cela m’a énormément plu et je suis très motivé pour réorganiser une nouvelle journée dans un autre endroit de la forêt cet automne ! »

Le nettoyage des blocs, un petit plus qui marque la différence.

 

Nous ne pouvons rester insensibles au charme des blocs gréseux de Fontainebleau tant leur forme est originale, et leur grain est agréable au toucher. Parfois ces blocs sont recouverts d’une couche épaisse de magnésie, de traces de chaussons noires dégradantes, de traits de magnésie encrés dans le rocher et apparentées à des tags par les non grimpeurs. Il est fondamental pour nous d’associer le nettoyage de certains blocs aux actions de Clean Up. Ce fut une première expérience et le résultat spectaculaire nous pousse à continuer.

 

Le principe est simple: un pulvérisateur à eau, une brosse, et une bonne dose d’huile de coude. Les coulées blanches et sales dévalent le long du bloc pour laisser se révéler la vraie couleur et le grain du rocher. En fin de journée nous avons grimpé et nettoyé les blocs après notre passage.  À plusieurs le travail est vite effectué et laisse un sentiment de satisfaction assez agréable ! Les blocs ont eu la nuit pour sécher et se sont réveillés avec une nouvelle jeunesse.

Un pacte pour les bloqueurs responsables.

Limiter notre impact est la clé, nous souhaitons que les générations futures puissent profiter de ces lieux uniques. Donnons tous l’exemple en respectant des règles simples et avantageuses pour l’ensemble des grimpeurs. Au delà de notre simple confort de grimpe, c’est l’image de notre communauté qui est en jeu.

 

Voici le témoignage d’Arthur Delicque, natif de Bleau et issu d’une famille de grimpeurs amoureux de la forêt :

Un Clean up Day plus plaisant (petit jeu de mot) pour moi. Un dimanche en forêt, super ensoleillé, pas loin de la maison, avec des grimpeur(se)s passionnés et respectueux de ce qui les entoure. Des rencontres diverses et variées, des falaisistes, des sudistes, des bleausard(e)s, des novices, des expérimenté(e)s, des bloqueur(se)s indoor only etc… Nous étions tous réunis dans l’idée de passer un coup de propre dans ce secteur bien apprécié des randonneurs et des grimpeurs dès que le mercure remonte ! Le but était à la fois de nettoyer, mais également de prodiguer les bons gestes, et la bonne parole aux pratiquants de notre belle forêt.

 

Du café, de la brioche, des brosses, des pinces, des sacs poubelles, des gants et une carte précise du secteur sont les atouts majeurs de la Team Greenspit et Massy (club escalade) pour un bon nettoyage dans la joie et la bonne humeur. Le matin c’est nettoyage du parking et des secteurs de grimpe, récupérations des déchets, assainissement des coins pour les besoins naturels et autres gourmandises. L’après midi c’est rinçage et nettoyage des cailloux les plus souillés sur le site du 95.2. Et on ne résiste pas à une petite séance de grimpette accompagné par le photographe Benoît Foujols. 

 

L’arrivée des équipes du Clean Up Day sur les différents secteurs de grimpes a eu pour but de sensibiliser les plus jeunes, mais aussi les moins jeunes au respect de la nature, au fait de la laisser intact et vierge de tout passage humain (ramasser les déchets, ne pas oublier ses affaires, ne rien renverser, nettoyer ses traces de magnésie etc…)
Une action collective le temps d’une journée, qui doit devenir individuelle et automatique au fil des sorties.

Merci aux deux associations pour leur motivation et pour l’organisation de l’événement ! Une journée très riche à re-faire dés que possible !

Une action reproductible, valorisante et profitable.

Les actions de Clean Up sont d’abord un moyen de réduire notre impact en nettoyant nos lieux de pratique de leurs déchets, mais elles sont aussi un fort outil d’éducation pour les grimpeurs et usagers des sites.

D’un coté cela crée une remise en question avec parfois un militantisme chez les participants du Clean Up, qui découvrent la face cachée des endroits où ils aiment grimper.

D’un autre côté la problématique est exposée aux yeux de tous grâce à la communication sur ces évènements, et mènera sûrement sur le long terme à une prise de conscience de chacun.

Avec l’association, nous voulons répandre l’initiative au niveau national, en collaborant avec divers acteurs comme les clubs ou même les parcs régionaux. L’exemple du club de Massy est à suivre. Ils souhaitent s’impliquer de plus en plus dans l’éducation de leurs membres et dans les actions de protection des sites naturels d’escalade. Pour un premier évènement qu’ils nous ont aidé à organiser et financer c’est plutôt réussi !

Amis grimpeurs et amoureux de la nature, rendez-vous donc à la prochaine édition !

 

Photos © Greenspits / Benoit Foujols

Carole Palmier / GREENspits TEAM

LA GALERIE COMPLETE DE PHOTOS EXCLUSIVES EST ICI !!!

Laisser un commentaire