RENCONTRE AVEC LES JEUNES COMPÉTITEURS À SAINT-LÉGER-DU-VENTOUX / REPORTAGE

La semaine dernière, une joyeuse équipe de membres Greenspits est allée à la rencontre de jeunes grimpeurs sur l’une des plus belles falaises de France : Saint-Léger-du-Ventoux.

(En bas de page visionnez la galerie photo grand format)

 

Cet évènement a été réfléchi et orchestré par Gaël Bouquet des Chaux, conseiller technique de la FFME, avec l’envie de donner un regard positif aux jeunes sur la falaise, leur transmettre un état d’esprit de respect et de partage, leur permettre d’entrevoir de belles ambitions d’avenir après leur carrière de compétiteurs. Greenspits a naturellement été invitée à faire passer ces messages, et nous tenons à remercier les instigateurs de cette belle idée.

Le choix du site s’est fait suite au rééquipement de Saint-Léger-du-Ventoux par l’équipe du Comité Départemental FFME du Vaucluse.

© Greenspits / Jan Novak

 

Saint-Léger-du-Ventoux est une falaise historique emblématique du haut niveau en escalade. Etaient conviés par la FFME tous les meilleurs jeunes compétiteurs français, avec un niveau minimal requis justifié par le caractère élitiste des voies de la falaise. Parmi eux l’équipe de France jeunes au complet, le Pôle France d’Aix-en Provence, la Team K You, le Club Grimp Azur, l’équipe Réunionnaise des poussins/benjamins, et quelques jeunes motivés venus individuellement dont un Autrichien, pour un total de 50 jeunes.

Les entraîneurs respectifs de chaque équipe étaient présents : Daniel Dulac, Paul Dewilde, François Legrand, Corinne Théroux, Kevin Aglaé, Juliette Payet et Philippe Gaboriaud. 

Petzl et Beal, partenaires de la FFME ont fourni des dégaines et cordes pour l’évènement. Beaucoup de voies ont été équipées en amont par les organisateurs fédéraux. Good Job !

Greenspits s’est positionnée en co-organisatrice pour apporter ses conseils sur une liste de voies majeures en face sud et en face est, pour monter une équipe de « coachs » falaisistes expérimentés qui ont transmis leur passion aux jeunes durant les trois jours, et pour assurer des conférences/projections de films samedi et dimanche soir. En bonus, nous avons invité des légendes de l’escalade à nous rejoindre, confectionné de délicieuses pizzas et réalisé une action de clean up de la falaise.

© Greenspits / Jan Novak

 

Séb Bouin, Manu Lopez, Antonin Rhodes, Camille Doumas, Théo Cartier, Nicolas Nastorg et Carole Palmier ont pris le rôle de « coach » à cœur en orientant les jeunes dans les voies, mais aussi en partageant des méthodes, en mettant des essais avec eux et en transmettant la « buena onda » de la grimpe en falaise.

La soirée du samedi soir était marquée par une thématique phare de l’association : la sensibilisation et l’éducation.

Dans un premier temps, Pierre Duret, président du Comité Départemental FFME du Vaucluse nous a parlé rééquipement avec des images exclusives et parlantes : perçage, collage, nettoyage, disquage … Rien de tel pour faire prendre conscience aux jeunes du boulot réalisé lors de l’ouverture ou de l’entretien d’un site d’escalade.

Ensuite, un diaporama présentant Greenspits en quelques mots et abordant des problématiques sous la forme « une image+une phrase » a permis de laisser la libre parole aux jeunes et de débattre sur différents points :  l’escalade en falaise et ses particularités,  l’éthique, la sécurité et les bonnes pratiques. Du matériel « légèrement » usé a circulé de mains en mains pour une meilleure prise de conscience. Nous avons fini par un petit jeu de « Qui est qui ? » sur l’histoire de l’escalade avec des photos de légendes de l’escalade comme Wolfgang Güllich, Yuji Hirayama, Lynn Hill ….

© Greenspits / Jan Novak

 

De grands noms de l’escalade et sympathisants Greenspits ont répondu à notre invitation pour la journée et la soirée du dimanche.

J’ai nommé Caroline Ciavaldini, Stéphanie Bodet et Arnaud Petit. Les jeunes ont pu grimper à côté d’eux, leur poser plein de questions et écouter leur expérience de grimpeurs hors-normes via des projections photos et vidéos le soir.

Stéphanie Bodet et Arnaud Petit ont ouvert le bal avec un diaporama de leurs plus belles photos racontant leur enfance et leurs débuts en escalade, leur rencontre et l’étape des compétitions, ainsi que leurs voyages et expéditions sur les plus grandes parois du monde. Des anecdotes intéressantes et des aventures extrêmes qui nous ont laissés admiratifs et rêveurs. Les jeunes ont adoré et ont pu entrevoir la diversité et la richesse de notre sport.

© Greenspits / Jan Novak

 

Séb Bouin et Manu Lopez nous ont présenté deux vidéos sur le travail d’une voie, mettant en avant l’implication que cela demande et l’émulation positive que cela implique entre grimpeurs et amis. Il y a eu des cris dans l’effort mais aussi des rires, on s’est régalés à voir ça et à écouter leurs commentaires. Les questions des jeunes ont montré l’interêt et le succès de ces vidéos. (vous pourrez les visionner en bas de page)

Kevin Aglaé et Elsa Ponzo, invités par la FFME, nous ont parlé du Roc Aventure Programme (RAP) 2016, une aventure pédagogique encadrée par Jonathan Crison, conseiller technique à la FFME, et Antoine Pecher. L’objectif de ce programme est de fournir une aide à la reconversion sportive des grimpeurs de haut niveau, proposer une ouverture sur la diversité des pratiques de l’escalade en milieu naturel et sensibiliser à l’entretien et à la maintenance des sites. On adore !

Pour clôturer la soirée, Caroline Ciavaldini, 100% dans le thème du week-end, nous a raconté son expérience de compétitrice exceptionnelle et sa reconversion en l’une des falaisistes les plus polyvalentes de la scène de l’escalade outdoor. Son discours franc et sans tabous est à la fois touchant et inspirant. On en redemande ! Merci à elle, ainsi qu’à « Choupinou », alias James Pearson, présent dans le public et à l’assistance son et image.

Mention spéciale à Valentin Dupont, Alicia Lemonnier et Mathilde Varroni qui se sont démenés pendant deux jours pour préparer à la main de la pâte pour 130 pizzas !!!

Une tombola a également été organisée par la FFME afin d’offrir des lots de généreux partenaires : Loubsol, Clif Bar et Ocun.

© Greenspits / Jan Novak

Le compte rendu en direct de la falaise.

les jeunes grimpeurs jamais rassasiés ont montré une motivation exceptionnelle avec jusqu’à 8 longueurs par jour pour certains ! Les croix sont tombées pour certains et ne sont pas passées loin pour d’autres, mais l’envie était toujours là. Quelques 8a+ réalisés en peu d’essais, notamment par la plus jeune grimpeuse du rassemblement, la réunionnaise Oriane Bertone, des 8b et 8b+ qui ont résisté mais de peu, et moult voies jusqu’à 7c+ enchaînées avec style ! A noter les essais prometteurs du jeune Diego Fourbet dans L’idéal chimérique 8c+.

© Greenspits / Jan Novak

 

Les « coachs » n’étaient pas en reste et ont su faire de belles démos avec Seb Bouin qui ne passe pas loin de croiter L’Enfumette 8c+, Manu Lopez et Antonin Rhodes qui clippent le relais de La Gouvernementale 8b+, suivis par Romain Pagnoux, médaillé d’or à Bercy et membre Greenspits nous ayant fait une visite surprise !

Le dernier jour, tous les participants jeunes et moins jeunes ont joué le jeu du clean up en ramassant les déchets au pied de la falaise, dans les talus et en brossant les prises. Ils ont été récompensés avec des cadeaux offerts par nos partenaires.

 

Ce qu’on en retient : les jeunes ont fait preuve d’une motivation et d’une combativité dans les voies qui nous a impressionnés, malgré les nombreuses résurgences de la falaise. Le partage était au rendez-vous, avec un bel échange d’énergie au pied des voies. Le pourcentage de brosses à dents aux sacs à pof des jeunes a augmenté au fil de ces trois jours 😉

Pour les anecdotes du week-end, « radio-potins » nous a rapporté ces faits :

Après que Caroline Ciavaldini ait cherché désespérément sa nouvelle paire de chaussons La Sportiva une heure durant, pensant à un vol ou à une blague mal intentionnée, Diego Fourbet se prépare à mettre un run dans son projet. « Mais… mes chaussons… ils ne me vont pas comme d’habitude !? Ah mais j’en ai deux paires, les mêmes… Mince, c’est pas mes chaussons ! » Tout est bien qui finit bien, après une franche rigolade, Caro a pu aller grimper sereinement.

Un groupe de grimpeurs squatteurs s’est invité en voyant de la lumière et en reniflant la bonne odeur des pizzas Greenspits, pour nous gratifier à 2 h du matin de feux d’artifices dans les bungalows du camping… Merci les gars, nous avons dû défendre notre bonne foi le lendemain devant la suspicion d’un attentat anti-fédé 🙂

Pour conclure, nous ne retenons que du positif de ce rassemblement :

Ce type d’évènements est unique en France car il demande une gestion impeccable en termes de logistique et de sécurité. Cependant, aux vues des retours positifs des jeunes et des organisateurs, il serait dommage de ne pas renouveler l’expérience. Pourquoi ne pas réfléchir à une rencontre un peu moins élitiste, ouverte à tout jeune motivé, sur une falaise comptant des voies de tous niveaux ?

© Greenspits / Jan Novak

 

En résumé, ce week-end a été marqué par :

Des centaines de mètres de calcaire gravis par les meilleurs jeunes compétiteurs français (et un Autrichien !).

Un partage réussi entre les futurs vieux falaisistes et la relève, autant sur le terrain que lors des conférences.

Des prises brossées avec soin, des déchets ramassés et des cadeaux distribués grâce à nos partenaires.

Des guests qui nous ont fait rêver : Caroline Ciavaldini, Stéphanie Bodet, Arnaud Petit, Séb Bouin, Manu Lopez et Romain Pagnoux.

Des bénévoles aux fourneaux pour de délicieuses pizzas.

Des discussions constructives entre les représentants de la FFME et les membres de l’association !

Greenspits a appris de cet évènement pour encore s’améliorer et développer sa créativité. Nous voulons innover en matière de grimpe en falaise en France, devenir un nouvel acteur crédible, factuel et inspirant, et mener des actions utiles et durables.

Régalez-vous avec cette galerie de belles photos, made with love by Jan Novak. © Greenspits / Jan Novak Photography.

 

Voici en exclusivité les vidéos de Manu Lopez et Seb Bouin :

 

Carole Palmier / GREENspits TEAM

 

Laisser un commentaire