La politique de gestion des SNE par la FFME (mai 2017)

À quelle sauce seront mangées nos falaises ? Notre fédération nationale nous expose sa politique de gestion des Sites Naturels d’Escalade de 2017 à 2021 dans un pdf de quelques pages:

ffme-politique-sne.pdf

Cette fois on vous laisse vous faire votre propre idée, on y reviendra dans La Guerre des Sites #2 !

Juste car on peut pas s’en empêcher, notre phrase préférée : « L’escalade en site naturel est un prolongement logique des pratiques en salle »

#longuevieagreenspits #auboulot

CLEAN UP DAY FONTAINEBLEAU : de la tendresse pour nos sites d’escalade

Le week-end dernier avait Lieu dans la forêt de Fontainebleau une action solidaire de ramassage des déchets communément appelée « Clean Up Day ». C’est conjointement avec le club de l’ES Massy que Greenspits a organisé ce rendez-vous de grimpeurs éco-responsables, acteurs pour l’avenir de notre pratique.

Benoit Foujols | Greenspits

Une organisation « pro » et une expérience unique.

Il y a eu du ramassage ça oui ! Mais l’objectif était aussi de se faire plaisir, de partager de bons moments tous ensemble, de rêver à l’avenir et même de grimper un peu en fin de journée !

Un Barnum Massy/Greenspits était dressé sur le parking de la Croix St Jérôme, avec une visibilité au top sur le départ du sentier, le parking bondé de voitures de grimpeurs et randonneurs en cette journée estivale du dimanche 21 mai.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Autour d’un café et de brioches bien fraîches, le plan d’attaque nous a été donné par Ludo Hourlier (en service civique au club de Massy). Nous avons ensuite distribué des t-shirts Greenspits à chacun, ainsi que le matériel de ramassage : gants, pinces et sacs poubelle biodégradables.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Quelques grimpeurs, crash pad sur le dos, se sont arrêtés au stand en découvrant l’initiative sur place, et se sont prêtés au jeu du ramassage autour de leur zone de grimpe.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Le secteur visé était le 95.2. Au total nous étions une trentaine de bénévoles répartis sur  le massif des trois pignons. Toutes générations confondues, chacun est venu partager sa motivation dans un objectif commun. L’émulation positive était au rendez-vous, et nous avons arpenté la forêt, splendide de par le contraste des fougères verdoyantes et des blocs de grès. Un travail loin d’être pénible grâce au caractère ressourçant et paisible du lieu.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Pour Marion Faille, ex-présidente de Massy:

« c’était vraiment chouette d’être en fôret avec ce beau temps pour partager un moment tous ensemble, en ayant un oeil de lynx, à l’affût du moindre mégot de cigarette, quand on bougeait d’un bloc à un autre !
Cela fait prendre conscience que l’on ne regarde parfois pas toujours bien ce qui nous entoure, et que cette forêt a besoin d’attentions permanentes si on veut qu’elle reste un petit éden à 60km de Paris. »

Un travail de qualité plus que de quantité.

À première vue nous n’étions pas dans l’endroit le plus pollué de Bleau, mais la découverte de quelques kilos de déchets ramassés dans les moindres recoins a surpris tous les visiteurs de la forêt qui passaient devant le stand au retour de leur ballade.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Pierre Delas, niveau « 8c Clean Up », double casquette Massy et Greenspits, fondateur de la page d’actus Fanatic Climbing nous donne son ressenti :

« Ce qui m’a marqué, c’est que quand tu te balades dans ce magnifique secteur des 3 Pignons tu te dis que c’est à peu près propre, mais en fait il y a des tas d’immondices complètement insoupçonnés tous les 20 mètres dès que tu t’éloignes des blocs de quelques pas. Dès qu’il y a un couloir étroit, un chaos, une petite combe sous un bloc, c’est le jackpot… Et souvent un déchet en appelle d’autres. Je suis médusé de ce qu’on peut trouver en grattant légèrement sous le sable ou même parfois incrusté dans la mousse.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Niveau humain je suis heureux d’avoir partagé cette journée dans la convivialité avec la trentaine de volontaires présents. Je suis heureux que des personnes que je n’attendais pas forcément à mes côtés comme mon collègue Pascal Denis de Limours et son amie Séverine, Rémi Pelletier de Block’Out ou la forte bloqueuse Morgane Aveline se soient mobilisés. Vraiment un grand merci à tous ceux qui sont passés et qui ont donné un peu de leur temps libre pour nettoyer ! Personnellement cela m’a énormément plu et je suis très motivé pour réorganiser une nouvelle journée dans un autre endroit de la forêt cet automne ! »

Le nettoyage des blocs, un petit plus qui marque la différence.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Nous ne pouvons rester insensibles au charme des blocs gréseux de Fontainebleau tant leur forme est originale, et leur grain est agréable au toucher. Parfois ces blocs sont recouverts d’une couche épaisse de magnésie, de traces de chaussons noires dégradantes, de traits de magnésie encrés dans le rocher et apparentées à des tags par les non grimpeurs. Il est fondamental pour nous d’associer le nettoyage de certains blocs aux actions de Clean Up. Ce fut une première expérience et le résultat spectaculaire nous pousse à continuer.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Le principe est simple: un pulvérisateur à eau, une brosse, et une bonne dose d’huile de coude. Les coulées blanches et sales dévalent le long du bloc pour laisser se révéler la vraie couleur et le grain du rocher. En fin de journée nous avons grimpé et nettoyé les blocs après notre passage.  À plusieurs le travail est vite effectué et laisse un sentiment de satisfaction assez agréable ! Les blocs ont eu la nuit pour sécher et se sont réveillés avec une nouvelle jeunesse.

Benoit Foujols | Greenspits

Un pacte pour les bloqueurs responsables.

Limiter notre impact est la clé, nous souhaitons que les générations futures puissent profiter de ces lieux uniques. Donnons tous l’exemple en respectant des règles simples et avantageuses pour l’ensemble des grimpeurs. Au delà de notre simple confort de grimpe, c’est l’image de notre communauté qui est en jeu.

 

Voici le témoignage d’Arthur Delicque, natif de Bleau et issu d’une famille de grimpeurs amoureux de la forêt :

Un Clean up Day plus plaisant (petit jeu de mot) pour moi. Un dimanche en forêt, super ensoleillé, pas loin de la maison, avec des grimpeur(se)s passionnés et respectueux de ce qui les entoure. Des rencontres diverses et variées, des falaisistes, des sudistes, des bleausard(e)s, des novices, des expérimenté(e)s, des bloqueur(se)s indoor only etc… Nous étions tous réunis dans l’idée de passer un coup de propre dans ce secteur bien apprécié des randonneurs et des grimpeurs dès que le mercure remonte ! Le but était à la fois de nettoyer, mais également de prodiguer les bons gestes, et la bonne parole aux pratiquants de notre belle forêt.

Benoit Foujols | Greenspits

 

Du café, de la brioche, des brosses, des pinces, des sacs poubelles, des gants et une carte précise du secteur sont les atouts majeurs de la Team Greenspit et Massy (club escalade) pour un bon nettoyage dans la joie et la bonne humeur. Le matin c’est nettoyage du parking et des secteurs de grimpe, récupérations des déchets, assainissement des coins pour les besoins naturels et autres gourmandises. L’après midi c’est rinçage et nettoyage des cailloux les plus souillés sur le site du 95.2. Et on ne résiste pas à une petite séance de grimpette accompagné par le photographe Benoît Foujols. 

Benoit Foujols | Greenspits

 

L’arrivée des équipes du Clean Up Day sur les différents secteurs de grimpes a eu pour but de sensibiliser les plus jeunes, mais aussi les moins jeunes au respect de la nature, au fait de la laisser intact et vierge de tout passage humain (ramasser les déchets, ne pas oublier ses affaires, ne rien renverser, nettoyer ses traces de magnésie etc…)
Une action collective le temps d’une journée, qui doit devenir individuelle et automatique au fil des sorties.

Merci aux deux associations pour leur motivation et pour l’organisation de l’événement ! Une journée très riche à re-faire dés que possible !

Benoit Foujols | Greenspits

Une action reproductible, valorisante et profitable.

Les actions de Clean Up sont d’abord un moyen de réduire notre impact en nettoyant nos lieux de pratique de leurs déchets, mais elles sont aussi un fort outil d’éducation pour les grimpeurs et usagers des sites.

D’un coté cela crée une remise en question avec parfois un militantisme chez les participants du Clean Up, qui découvrent la face cachée des endroits où ils aiment grimper.

D’un autre côté la problématique est exposée aux yeux de tous grâce à la communication sur ces évènements, et mènera sûrement sur le long terme à une prise de conscience de chacun.

Avec l’association, nous voulons répandre l’initiative au niveau national, en collaborant avec divers acteurs comme les clubs ou même les parcs régionaux. L’exemple du club de Massy est à suivre. Ils souhaitent s’impliquer de plus en plus dans l’éducation de leurs membres et dans les actions de protection des sites naturels d’escalade. Pour un premier évènement qu’ils nous ont aidé à organiser et financer c’est plutôt réussi !

Amis grimpeurs et amoureux de la nature, rendez-vous donc à la prochaine édition !

Benoit Foujols | Greenspits

 

Photos © Greenspits / Benoit Foujols

Carole Palmier / GREENspits TEAM

LA GALERIE COMPLETE DE PHOTOS EXCLUSIVES EST ICI !!!

RENCONTRE AVEC LES JEUNES COMPÉTITEURS À SAINT-LÉGER-DU-VENTOUX / REPORTAGE

La semaine dernière, une joyeuse équipe de membres Greenspits est allée à la rencontre de jeunes grimpeurs sur l’une des plus belles falaises de France : Saint-Léger-du-Ventoux.

(En bas de page visionnez la galerie photo grand format)

 

Cet évènement a été réfléchi et orchestré par Gaël Bouquet des Chaux, conseiller technique de la FFME, avec l’envie de donner un regard positif aux jeunes sur la falaise, leur transmettre un état d’esprit de respect et de partage, leur permettre d’entrevoir de belles ambitions d’avenir après leur carrière de compétiteurs. Greenspits a naturellement été invitée à faire passer ces messages, et nous tenons à remercier les instigateurs de cette belle idée.

Le choix du site s’est fait suite au rééquipement de Saint-Léger-du-Ventoux par l’équipe du Comité Départemental FFME du Vaucluse.

© Greenspits / Jan Novak

 

Saint-Léger-du-Ventoux est une falaise historique emblématique du haut niveau en escalade. Etaient conviés par la FFME tous les meilleurs jeunes compétiteurs français, avec un niveau minimal requis justifié par le caractère élitiste des voies de la falaise. Parmi eux l’équipe de France jeunes au complet, le Pôle France d’Aix-en Provence, la Team K You, le Club Grimp Azur, l’équipe Réunionnaise des poussins/benjamins, et quelques jeunes motivés venus individuellement dont un Autrichien, pour un total de 50 jeunes.

Les entraîneurs respectifs de chaque équipe étaient présents : Daniel Dulac, Paul Dewilde, François Legrand, Corinne Théroux, Kevin Aglaé, Juliette Payet et Philippe Gaboriaud. 

Petzl et Beal, partenaires de la FFME ont fourni des dégaines et cordes pour l’évènement. Beaucoup de voies ont été équipées en amont par les organisateurs fédéraux. Good Job !

Greenspits s’est positionnée en co-organisatrice pour apporter ses conseils sur une liste de voies majeures en face sud et en face est, pour monter une équipe de « coachs » falaisistes expérimentés qui ont transmis leur passion aux jeunes durant les trois jours, et pour assurer des conférences/projections de films samedi et dimanche soir. En bonus, nous avons invité des légendes de l’escalade à nous rejoindre, confectionné de délicieuses pizzas et réalisé une action de clean up de la falaise.

© Greenspits / Jan Novak

 

Séb Bouin, Manu Lopez, Antonin Rhodes, Camille Doumas, Théo Cartier, Nicolas Nastorg et Carole Palmier ont pris le rôle de « coach » à cœur en orientant les jeunes dans les voies, mais aussi en partageant des méthodes, en mettant des essais avec eux et en transmettant la « buena onda » de la grimpe en falaise.

La soirée du samedi soir était marquée par une thématique phare de l’association : la sensibilisation et l’éducation.

Dans un premier temps, Pierre Duret, président du Comité Départemental FFME du Vaucluse nous a parlé rééquipement avec des images exclusives et parlantes : perçage, collage, nettoyage, disquage … Rien de tel pour faire prendre conscience aux jeunes du boulot réalisé lors de l’ouverture ou de l’entretien d’un site d’escalade.

Ensuite, un diaporama présentant Greenspits en quelques mots et abordant des problématiques sous la forme « une image+une phrase » a permis de laisser la libre parole aux jeunes et de débattre sur différents points :  l’escalade en falaise et ses particularités,  l’éthique, la sécurité et les bonnes pratiques. Du matériel « légèrement » usé a circulé de mains en mains pour une meilleure prise de conscience. Nous avons fini par un petit jeu de « Qui est qui ? » sur l’histoire de l’escalade avec des photos de légendes de l’escalade comme Wolfgang Güllich, Yuji Hirayama, Lynn Hill ….

© Greenspits / Jan Novak

 

De grands noms de l’escalade et sympathisants Greenspits ont répondu à notre invitation pour la journée et la soirée du dimanche.

J’ai nommé Caroline Ciavaldini, Stéphanie Bodet et Arnaud Petit. Les jeunes ont pu grimper à côté d’eux, leur poser plein de questions et écouter leur expérience de grimpeurs hors-normes via des projections photos et vidéos le soir.

Stéphanie Bodet et Arnaud Petit ont ouvert le bal avec un diaporama de leurs plus belles photos racontant leur enfance et leurs débuts en escalade, leur rencontre et l’étape des compétitions, ainsi que leurs voyages et expéditions sur les plus grandes parois du monde. Des anecdotes intéressantes et des aventures extrêmes qui nous ont laissés admiratifs et rêveurs. Les jeunes ont adoré et ont pu entrevoir la diversité et la richesse de notre sport.

© Greenspits / Jan Novak

 

Séb Bouin et Manu Lopez nous ont présenté deux vidéos sur le travail d’une voie, mettant en avant l’implication que cela demande et l’émulation positive que cela implique entre grimpeurs et amis. Il y a eu des cris dans l’effort mais aussi des rires, on s’est régalés à voir ça et à écouter leurs commentaires. Les questions des jeunes ont montré l’interêt et le succès de ces vidéos. (vous pourrez les visionner en bas de page)

Kevin Aglaé et Elsa Ponzo, invités par la FFME, nous ont parlé du Roc Aventure Programme (RAP) 2016, une aventure pédagogique encadrée par Jonathan Crison, conseiller technique à la FFME, et Antoine Pecher. L’objectif de ce programme est de fournir une aide à la reconversion sportive des grimpeurs de haut niveau, proposer une ouverture sur la diversité des pratiques de l’escalade en milieu naturel et sensibiliser à l’entretien et à la maintenance des sites. On adore !

Pour clôturer la soirée, Caroline Ciavaldini, 100% dans le thème du week-end, nous a raconté son expérience de compétitrice exceptionnelle et sa reconversion en l’une des falaisistes les plus polyvalentes de la scène de l’escalade outdoor. Son discours franc et sans tabous est à la fois touchant et inspirant. On en redemande ! Merci à elle, ainsi qu’à « Choupinou », alias James Pearson, présent dans le public et à l’assistance son et image.

Mention spéciale à Valentin Dupont, Alicia Lemonnier et Mathilde Varroni qui se sont démenés pendant deux jours pour préparer à la main de la pâte pour 130 pizzas !!!

Une tombola a également été organisée par la FFME afin d’offrir des lots de généreux partenaires : Loubsol, Clif Bar et Ocun.

© Greenspits / Jan Novak

Le compte rendu en direct de la falaise.

les jeunes grimpeurs jamais rassasiés ont montré une motivation exceptionnelle avec jusqu’à 8 longueurs par jour pour certains ! Les croix sont tombées pour certains et ne sont pas passées loin pour d’autres, mais l’envie était toujours là. Quelques 8a+ réalisés en peu d’essais, notamment par la plus jeune grimpeuse du rassemblement, la réunionnaise Oriane Bertone, des 8b et 8b+ qui ont résisté mais de peu, et moult voies jusqu’à 7c+ enchaînées avec style ! A noter les essais prometteurs du jeune Diego Fourbet dans L’idéal chimérique 8c+.

© Greenspits / Jan Novak

 

Les « coachs » n’étaient pas en reste et ont su faire de belles démos avec Seb Bouin qui ne passe pas loin de croiter L’Enfumette 8c+, Manu Lopez et Antonin Rhodes qui clippent le relais de La Gouvernementale 8b+, suivis par Romain Pagnoux, médaillé d’or à Bercy et membre Greenspits nous ayant fait une visite surprise !

Le dernier jour, tous les participants jeunes et moins jeunes ont joué le jeu du clean up en ramassant les déchets au pied de la falaise, dans les talus et en brossant les prises. Ils ont été récompensés avec des cadeaux offerts par nos partenaires.

 

Ce qu’on en retient : les jeunes ont fait preuve d’une motivation et d’une combativité dans les voies qui nous a impressionnés, malgré les nombreuses résurgences de la falaise. Le partage était au rendez-vous, avec un bel échange d’énergie au pied des voies. Le pourcentage de brosses à dents aux sacs à pof des jeunes a augmenté au fil de ces trois jours 😉

Pour les anecdotes du week-end, « radio-potins » nous a rapporté ces faits :

Après que Caroline Ciavaldini ait cherché désespérément sa nouvelle paire de chaussons La Sportiva une heure durant, pensant à un vol ou à une blague mal intentionnée, Diego Fourbet se prépare à mettre un run dans son projet. « Mais… mes chaussons… ils ne me vont pas comme d’habitude !? Ah mais j’en ai deux paires, les mêmes… Mince, c’est pas mes chaussons ! » Tout est bien qui finit bien, après une franche rigolade, Caro a pu aller grimper sereinement.

Un groupe de grimpeurs squatteurs s’est invité en voyant de la lumière et en reniflant la bonne odeur des pizzas Greenspits, pour nous gratifier à 2 h du matin de feux d’artifices dans les bungalows du camping… Merci les gars, nous avons dû défendre notre bonne foi le lendemain devant la suspicion d’un attentat anti-fédé 🙂

Pour conclure, nous ne retenons que du positif de ce rassemblement :

Ce type d’évènements est unique en France car il demande une gestion impeccable en termes de logistique et de sécurité. Cependant, aux vues des retours positifs des jeunes et des organisateurs, il serait dommage de ne pas renouveler l’expérience. Pourquoi ne pas réfléchir à une rencontre un peu moins élitiste, ouverte à tout jeune motivé, sur une falaise comptant des voies de tous niveaux ?

© Greenspits / Jan Novak

 

En résumé, ce week-end a été marqué par :

Des centaines de mètres de calcaire gravis par les meilleurs jeunes compétiteurs français (et un Autrichien !).

Un partage réussi entre les futurs vieux falaisistes et la relève, autant sur le terrain que lors des conférences.

Des prises brossées avec soin, des déchets ramassés et des cadeaux distribués grâce à nos partenaires.

Des guests qui nous ont fait rêver : Caroline Ciavaldini, Stéphanie Bodet, Arnaud Petit, Séb Bouin, Manu Lopez et Romain Pagnoux.

Des bénévoles aux fourneaux pour de délicieuses pizzas.

Des discussions constructives entre les représentants de la FFME et les membres de l’association !

Greenspits a appris de cet évènement pour encore s’améliorer et développer sa créativité. Nous voulons innover en matière de grimpe en falaise en France, devenir un nouvel acteur crédible, factuel et inspirant, et mener des actions utiles et durables.

Régalez-vous avec cette galerie de belles photos, made with love by Jan Novak. © Greenspits / Jan Novak Photography.

 

Voici en exclusivité les vidéos de Manu Lopez et Seb Bouin :

 

Carole Palmier / GREENspits TEAM

 

Respectons Bleau !

Sommes-nous suffisamment informés sur les bonnes pratiques ? As t’on déjà réfléchi à comment changer certaines habitudes pour devenir des grimpeurs plus responsables ? Personne n’est parfait et nous faisons tous des erreurs… mais nous pouvons tous évoluer !

Fontainebleau est un exemple de mobilisation des bloqueurs pour préserver la forêt et ses rochers…. mais c’est aussi le théâtre de dégradations fréquentes des grimpeurs et autres usagers.

Ici un bel exemple avec la magnésie… source : La TL2B 

Des règles simples doivent être connues et respectées afin que les générations futures puissent profiter de ce patrimoine. Informez-vous, signez et partagez l’appel pour le respect des blocs à Bleau.

Cet appel a été lancé par un certain nombre de clubs de pratiquants de la région parisienne vers la communauté des bleausards pour une grimpe plus respectueuse du rocher.

« Les poudres (magnésie, colophane) à l’état libre doivent être bannies de Bleau : elles ne doivent être tolérées qu’enfermées dans un contenant (chiffon) et utilisées avec la plus grande parcimonie, directement sur les mains (et non sur le rocher). L’idéal est même tout simplement de s’en passer, comme nombre de grimpeurs le font sans désagrément. Il importe également d’utiliser systématiquement un paillasson ou un chiffon, pour nettoyer soigneusement ses semelles de chaussons avant toute escalade sur un bloc (le crashpad ne suffit pas). » Source : https://respectonsbleau.wordpress.com

Encore une petite couche avec ces règles de bonnes pratique :

source : La TL2B

La Tribune Libre de Bleau (TL2B) est un site très actif qui a pour but de réveiller les consciences et d’être le point de départ d’actions éco-responsables. 

Cette Tribune est une réelle mine d’informations regroupant des articles très intéressants signés Grégoire Clouzeau. Rappelons que la TL2B est le premier média engagé pour la sauvegarde du Pays de Fontainebleau et la défenses de ses usagers.

La préservation de l’environnement et des sites naturels d’escalade est vraiment à la mode, et tant mieux !

Certaines marques comme Friction Labs s’engagent en diffusant des « Best Practices ». On peut également citer Le Rock Project de l’Access Fund et Black Diamond qui parmi leurs actions organisent des clean’ups régulièrement à Fontainebleau.

Alors qu’attendez-vous pour vous mobiliser ? Eduquer plutôt qu’interdire, c’est l’avenir en lequel nous croyons !

 

Merci à tous.

 

© photo image d’entête : Benoit Foujols

 

Carole Palmier, GREENspits TEAM.

Clean Up Day à Fontainebleau – 95.2

Soyons consom’acteurs !

Le Club de Massy et Greenspits vous invitent à partager une journée en Forêt pour entretenir et préserver notre patrimoine : Un Clean Up Day au secteur 95.2.

 
Nous organisons tout pour que vous puissiez collecter le maximum de déchets dans la bonne humeur et avec confort : pinces, gants, sacs, lingettes nettoyantes…. et 30 T-shirts Greenspits offerts !
 
Benoit Foujols photographe de talent et spécialiste de la Forêt nous fait l’honneur d’être reporter officiel de l’évènement.
 
Des stands Greenspits et ES MASSY ESCALADE seront montés pour vous informer et vous ressourcer.
 
Il y aura sûrement des surprises !
 
Tous ceux qui veulent participer encore plus activement en amenant des gâteaux ou autres grignottages seront bénis par les esprits de la forêt.
 
Rendez-vous le dimanche 21 mai à 10h au parking de la Croix St-Jérôme pour un café/breefing. VENEZ NOMBREUX !!! Pensez à votre Karma 😉
 
Infos secteur et accès sur le site de Bleau info.
Merci amis grimpeurs !
Carole Palmier / GREENspits TEAM

Rencontre avec les falaisistes de demain : les 6, 7 et 8 mai prochains !

Quelle belle initiative organisée par la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade ! Le weekend des 6, 7 et 8 mai prochains se tiendra un rassemblement de jeunes compétiteurs sur la falaise de St-Léger-Du-Ventoux, avec pour objectifs une sensibilisation aux bonnes pratiques, à l’équipement et à la sécurité, et la transmission d’une culture falaise, qui pourra leur donner de nouvelles perspectives de progression comme complément à la compétition ou comme future reconversion.

Greenspits se joint à cette initiative est est le partenaire principal de la FFME sur l’évènement. Nous avons conjointement participé à l’organisation des grandes lignes de l’évènement, et pu partagé librement nos idées « green » !

Notre rôle :

  • Accompagner les jeunes au pied de la falaise et dans les voies pour les motiver, partager notre expérience, leur donner les clés pour être un grimpeur responsable et autonome.
  • Animer des conférences le soir sur la présentation de notre projet associatif, un récapitulatif des bonnes pratiques, des notions d’équipement et de sécurité, de la culture grimpe et un peu d’histoire de l’escalade. Tout cela de manière très ludique avec les témoignages des « coachs », des jeux question/réponse et des projections de films.

Des « coachs »  aux parcours variés (anciens compétiteurs, pures falaisistes…) et membres Greenspits sont dédiés à la tâche. Nous vous feront prochainement une présentation de chacun avec leur parcours de grimpeur.

  • Seb Bouin
  • Caroline Ciavaldini
  • Manu Lopez
  • Manon Hily
  • Théo Cartier
  • Camille Doumas
  • Carole Palmier
  • Antonin Rhodes
  • Romain Rossi

Paul Dewilde et François Legrand seront également présents, plus besoin de les présenter !

Il y aura peut-être également des visites surprise de dernière minute !

Si vous êtes jeune compétiteur, intéressé par la falaise et désirant « franchir un cap », venez nous rejoindre début mai !

Attention : les places sont limitées et les inscriptions se terminent le 25 avril !

Tous tes informations pratiques sont sur la page de la FFME : http://www.ffme.fr/loisir/page/trois-journees-en-falaise-pour-franchir-un-cap.html

Pour tout renseignements ou complément d’information, contactez : Gaël Bouquet des Chaux – 06-80-53-27-83

Merci aux partenaires Greenspits de se joindre à l’évènement, il y aura des cadeaux !

L’équipe Greenspits.

Les Sites Naturels d’Escalade : entre rêve et réalité…

 

Une nouvelle rubrique de « culture grimpe » voit le jour: Les dossiers de Greenspits, des articles informatifs sur des thèmes d’actualité, pour une communauté de grimpeurs mieux sensibilisée.

Voici l’introduction et le lien vers notre premier article :

La communauté des grimpeurs s’ébranle et s’émeut devant la dernière performance de Margo Hayes à Siurana : La Rambla, 9a+ et voie mythique de l’histoire de l’escalade… Les dernières news outdoor rencontrent un vif succès, du Dawn Wall à Oliana les images de caillou inondent la toile, et le grimpeur falaisiste semble tendance, immuable. Pourtant, ce patrimoine de voies historiques qui permettent aujourd’hui aux meilleurs athlètes de s’exprimer et de nous faire rêver est en réel péril. Sans parler des ouvertures récentes et futuristes… Les générations de grimpeurs à venir pourront-il s’essayer à La Rambla ou Biographie ? Adam Ondra aura t’il suffisamment de nouveaux projets extrêmes pour continuer à progresser ? Tout simplement, pourra-t’on encore grimper le weekend sur la falaise d’à côté de chez nous après notre semaine de boulot éprouvante ?

La communauté des grimpeurs dans son ensemble est touchée par un futur incertain concernant l’accès aux sites naturels, leur entretien et leur développement.

LA GUERRE DES SITES – épisode#1

 

English introduction only ! Full traduction of our website coming soon…

The climbing community is buzzing with excitement at the news of Margo Hayes’ groundbreaking performance in Siurana: the famous “La Rambla” 9a +… 
Recent outdoor news is littered with success stories from Dawn Wall to Oliana, images of rock flood the canvas and the growing trend of the sport climber seems to be unshakeable. Yet this heritage of historic routes, that allow the best athletes to express themselves on the rock and inspire us all, is threatened… Not to mention the more recent and futuristic projects… Will the next generations of climbers be able to try La Rambla or Biography? Will Adam Ondra have enough extreme projects to keep moving forward? Simply put, can we continue climbing at the weekend at our local crags after a hard week’s work?

The climbing community, as a whole, faces an uncertain future regarding the access, maintenance and development of natural climbing areas.

LA GUERRE DES SITES – épisode#1

Première Assemblée Générale de Greenspits : résumé et compte rendu.

presentation-ag-greenspits-2016

Le 29 décembre dernier se déroulait la première assemblée générale de l’association, au coeur du département Varois connu pour ses falaises ensoleillées.

repos-chateaudouble-ameliasuzuki-greenspits
Au delà d’une simple AG nous avons voulu regrouper les membres pour quelques jours afin de poursuivre les débats d’idées mais aussi de partager des moments en falaise. Pour finir en beauté nous avons fêté ensemble le nouvel an, couscous au menu et Dj sets endiablés !

L’assemblée générale s’est déroulée dans la bonne humeur, avec de nombreuses interventions constructives et une émulation prometteuse. Vous trouverez ci-joint le compte rendu. Soyez indulgents, nous sommes une association de grimpeurs pour les grimpeurs !

Greenspits-CR-AG1-2016_12

Lisez le CR ici !

Les journées en falaise n’ont pas manqué d’ambiance non plus, avec la redécouverte de deux secteurs un peu oubliés : Les Gorges de Châteaudouble et Les Gorges du Blavet.

grimpeurs-chateaudouble-ameliasuzuki-greenspits

Les « greenspits members » se font plaisir sur le mur du secteur « Les marinouns » à Châteaudouble, et il y a de la place pour tous !

Châteaudouble a ravi les amateurs de calcaire sculpté et de soleil. Il y a eu du saucissonnage en règle (action de jeter sur chaque dégaine et d’y rester pendu le maximum de temps) et du brossage de prises intensif. Les amoureux inconditionnels de la nature ont « débrounché » les voies peu entretenues (action pas très bonne pour le karma d’enlever la végétation). Les machines comme Guigui, Manu et Max ont évidemment croité. La plupart d’entre nous se sont régalés en essayant le maximum de voies dans tous les niveaux. Pour conclure, Châteaudouble c’est MAJEUR, du 6 au 8, beaucoup de kinglines; allez-y c’est la bonne période !

sylvainfavier-chateaudouble-ameliasuzuki-greenspits

Sylvain et Val envoient du « run » dans la proue déversante mythique des Marinouns à Châteaudouble.

Le Blavet, haut en couleurs, nous a laissé pantois : un paysage contrasté entre le rouge ocre de la rhyolite (équivalent volcanique du granite) et le vert vif des grands chênes, tout droit sorti d’un décors de production américaine… oui c’est dans le sud de la France, dans le massif de l’Esterel. Ceux qui ne connaissent pas doivent réviser leurs classiques, il n’est jamais trop tard ! D’autant plus que l’escalade y est juste hallucinante, de par la variété des formes de prises, les profils et l’adhérence du rocher. Les amateurs de réglettes sont quand même les bienheureux.

couleurs-blavet-ameliasuzuki-greenspits

Facile de trouver les grimpeurs qui s’étaient faits beau pour l’occasion…

En ce qui concerne le nouvel an, nous avons été si studieux pendant les trois jours précédents que nous ne souhaitons pas communiquer sur cette longue nuit. Il n’y a pas que l’escalade dans la vie… il y a le couscous aussi !

antoninrhodes-blavet-ameliasuzuki-greenspits

Mr Rhodes couine grave sur les réglettes du Blavet

Merci encore à tous eux qui sont venu à l’AG et qui ont contribué à rendre ces quelques jours ensemble si agréables. rendez-vous aux prochains évènement Greenspits !

L’équipe Greenspits.

Rééquipement de Saint Léger : au tour de la face est !

pierreduret-reequipement-saintleger-greenspits-1

Le rééquipement de St Léger-du-Ventoux se poursuit, cette fois en face est, grâce à Pierre Duret et l’équipe de motivés qui l’accompagnent !

pierreduret-reequipement-saintleger-greenspits-3

pierreduret-reequipement-saintleger-greenspits-2

En 2017, une nouvelle bourse fédérale en partenariat avec Petzl aiderait au rééquipement de 17 sites naturels d’escalade dont St Léger. C’est ainsi que le CD 84 organise plusieurs sessions de rééquipement en face est, auxquelles se joignent des membres actifs de Greenspits. Rappelons que la vente du topo de St léger permet également l’achat de matériel pour le rééquipement.

pierreduret-reequipement-saintleger-greenspits-6

Le bilan est : une bonne moisson de vieux matos remplacé par de belles broches dans une soixantaine de voies depuis le début du rééquipement.

pierreduret-reequipement-saintleger-greenspits-5

Encore merci à toute l’équipe, on est pressés d’aller faire et refaire les voies de la face est !

 

L’équipe Greenspits.

Assemblée Générale #1

La première assemblée générale ordinaire de Greenspits aura lieu le 29 décembre 2016 à Châteaudouble dans le Var. L’objectif est de réunir le maximum d’adhérents pour échanger nos idées, et transmettre notre motivation. Nous redéfinirons le but de l’association Greenspits, son fondement, et ses aspirations pour le futur. L’ordre du jour de l’assemblée générale sera en résumé :

  • Rapport moral et financier du président
  • Rapport du trésorier
  • Budget et projets pour 2017
  • Questions diverses
  • Renouvellement du bureau

Les membres de l’association ont reçu leur convocation par mail. Pour les plus motivés nous prolongerons cette réunion par quelques jours de grimpe en falaise dans les Gorges de Châteaudouble, et par le réveillon du nouvel an. C’est l’occasion de mieux se connaître, de découvrir ou redécouvrir une magnifique falaise avec des voies de tout niveau dès le 5b, et de démarrer l’année 2017 ensemble !

Voici la procuration à télécharger pour ceux qui ne pourront pas être présents :

procuration-ag-greenspits-29122016

 

Au plaisir de vous rencontrer le jeudi 29 décembre !

L’équipe Greenspits.

©Jan Novak©Jan Novak