La Ramirole

Antonin dans « Mister Benjoin » – Isabelle Bihr PhotoGraphy

Belle et impressionnante baume suspendue au-dessus du Verdon, la Ramirole s’impose par sa taille (160m de haut pour 400m de large) et son profil très déversant.

La variété, la longueur de ses voies, et la qualité de son caillou ne vous laisseront pas indifférents. L’adhérence exceptionnelle du rocher le rend parfois abrasif et nécessite une acclimatation plus ou moins longue pour la peau des doigts… ou des genoux. Soyez patients et vous aurez de la corne de qualité digne de Jimi Hendrix !

Pour l’accès prévoir un baudrier, une longe et un descendeur, voire un bloqueur (de type Daniel Woods ça suffira). Un casque est également préconisé.

Vous aurez le privilège de choisir de belles lignes parmi les soixante-dix voies équipées, le niveau allant de 6c à un peu plus… Des colos de taille variable, des arquées, des trous, et des pieds plus ou moins bons composeront votre escalade à la Ramirole !

La face est orientée au Nord (légèrement Ouest pour la partie de gauche). La période optimale est d’avril à fin octobre. Attention cependant aux résurgences pendant les épisodes pluvieux.

Sylvain dans "If you want" - Isabelle Bihr PhotoGraphy

Sylvain dans « If you want » – Isabelle Bihr PhotoGraphy

L’escalade y est tolérée, soyez donc respectueux du parc naturel et des autres usagers des Gorges du Verdon.

Au niveau de la falaise, le pied n’étant pas directement exposé à la pluie, évitez de créer des toilettes sauvages (pipi y compris) dans les zones d’escalade. La végétation du côté gauche exposé à la pluie constitue un petit coin à l’écart des regards…
Evitez de piétiner la végétation et respectez les sentiers pour ne pas transformer le pied de falaise en bac à sable géant ! Des espèces protégées y sont présentes.

Le secteur étant neuf, les équipeurs vous « donnent » la permission de resserrer les écrous des spits (clés de 17 ou 19 suivant les points) afin d’entretenir ce beau spot (les plaquettes ne prennent leur position définitive sur le rocher qu’après quelques passages et vols …).

Les équipeurs bénévoles nous livrent clés en main un nouveau terrain de jeu à apprécier à sa juste valeur … et à préserver.

Greenspits partage avec vous le topo officiel et actualisé :

  • Car cela correspond à l’état d’esprit des ouvreurs de La Ramirole qui veulent partager leur travail bénévole avec les grimpeurs, en espérant qu’ils en soient reconnaissants !
  • Car les équipeurs souhaitent être à la source de la diffusion des informations sur les voies qu’ils ont équipé, et non pas que ces voies servent à éditer un topo (numérique ou papier) qui sera vendu parfois au profit de son créateur et non pas des équipeurs eux-mêmes.
  • Car Greenspits lève des fonds pour l’équipement, le rééquipement et l’entretien des sites. Merci aux membres et donateurs pour leur soutien.

Les topos Greenspits ne sont pas « gratuits », l’escalade n’est pas un sport « gratuit ». Les nouvelles générations du tout numérique doivent s’engager et participer financièrement pour la pérennisation des sites.

Notre démarche est novatrice : responsabiliser les grimpeurs et les impliquer dans le développement et l’entretien des falaises.

Merci à tous.

Greenspits

Vous pouvez télécharger le topo en entrant votre mail et vos nom, prénom ci-dessous :

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer