Projet rééquipement Greenspits

Aujourd’hui le système en place concernant le rééquipement en France est basé sur du volontariat et du bénévolat. De surcroît, nous sommes face à un manque de moyens humains et financiers, mais aussi un manque de compétences et de culture concernant les bonnes pratiques.

De nombreux secteurs d’intérêt sont délaissés par les grimpeurs car ils présentent des dangers potentiels ou sont inconfortables (par exemple: voies sales, non entretenues, jamais grimpées).

Nous sommes dans une période majeure concernant le rééquipement car nous arrivons à la date critique des 20 années d’existence d’une majorité de voies. En effet une grande partie des sites naturels d’escalade Français ont été équipés dans les années 90 lors de l’apparition du perforateur. Certaines voies équipées dans les années 80 ne sont toujours pas rééquipées…

Avant toute chose, Greenspits souhaite se placer comme un soutien aux associations locales, aux bénévoles, aux comités départementaux FFME, au CAF, qui oeuvrent déjà pour entretenir de nombreuses voies et secteurs. Multiplier ces actions et travailler ensemble pour accélérer la vague de rééquipement en France est ce qui nous motive en tant qu’association de grimpeurs et d’équipeurs.

Greenspits est aujourd’hui un nouvel acteur qui a sa place, et qui propose un concept novateur pour répondre aux problématiques définies ci-dessus. Ce projet rééquipement répond parfaitement aux orientations et priorités de l’association et se place ainsi comme le projet phare de l’année 2018-2019.

Pour rappel, le premier axe d’actions de l’association Greenspits est l’entretien des sites naturels d’escalade dans le but de les pérenniser et d’améliorer la sécurité des grimpeurs. Cela concerne le rééquipement et le nettoyage dans le respect de la charte de rééquipement Greenspits (éthique,bonnes pratiques,qualité).

Le deuxième axe est la transmission de culture et compétences aux nouvelles générations qui seront amenées à faire ce travail dans le futur, ainsi que l’éducation et la sensibilisation pour un impact minimal sur notre environnement.

© Jan Novak Photography

Nos objectifs pour le lancement de ce projet :

Optimiser la sécurité et le confort de sites naturels d’escalade anciens, peu ou non entretenus, mais présentant un intérêt pour les grimpeurs. C’est à dire :

  • Rééquiper sur scellements 80 voies de tous niveaux.
  • Purger si besoin et nettoyer les voies.
  • Améliorer l’accès et le pied de voie.
  • Garantir un travail de qualité, désintéressé et dans le simple but de pérenniser un secteur d’escalade avec le minimum d’impact sur le milieu naturel.

Nous sensibiliserons aux bonnes pratiques et formerons techniquement 16 jeunes apprentis rééquipeurs. C’est à dire :

  • Faire connaître le travail de rééquipement au sens large, dans ses difficultés et dans la satisfaction qu’il procure.
  • Inspirer les jeunes générations grâce à des équipeurs référents de grande expérience.
  • Rendre autonomes et compétents 16 apprentis rééquipeurs.
  • Créer du lien social entre les générations d’équipeurs et de grimpeurs.
  • Partager différents points de vue et expériences pour favoriser le recul et l’ouverture d’esprit sur notre pratique.
  • Communiquer largement sur les actions de rééquipement au sein de la communauté des grimpeurs pour véhiculer une image jeune et dynamique de notre activité, pour valoriser le travail de rééquipement et pour sensibiliser cette communauté sur la non-gratuité de notre activité.

Sur le principe du partage d’expérience, la campagne de rééquipement sera ouverte à tous les membres Greenspits (dans la limite des places disponibles et sous dossier de motivation). Elle se veut gratuite afin de faciliter l’accès aux jeunes.

© Gaël Bouquet des Chaux

Le déroulement :

Le déroulement se fera sur 2 sessions de 6 jours.

Définition d’une session :

  • 8 participants bénévoles.
  • 1er weekend de 3 jours : rééquipement d’un secteur “facile” non déversant.
  • 2e weekend de 3 jours : rééquipement d’un secteur déversant avec difficultés techniques.
  • 3 soirées dédiées à un débriefing / conférence avec présentation du matériel, des EPI, retour sur les problématiques techniques et éthiques, retours d’expérience.
  • Entre 4 et 5 voies rééquipées par participant.

Seront mis à disposition des participants :

  • Un professionnel DE pour l’encadrement (sécurité).
  • Un équipeur référent (au minimum) pour la transmission d’expérience et le respect de la charte du rééquipement.
  • Les EPI et le matériel nécessaire au rééquipement.
  • Des intervenants extérieurs naturalistes pour sensibiliser les participants au respect de l’environnement (Parc du Verdon, LPO, …).
  • L’hébergement pour les 4 soirs sur place.

Les frais de nourriture seront à la charge des participants.

rééquipement© Greenspits I Jan Novak

En résumé, à l’issue des deux sessions de rééquipement Greenspits :

  • Entre 75 et 80 voies seront rééquipées et nettoyées sur quatres secteurs différents, eux-mêmes sécurisés et rendus accueillants par des actions complémentaires au rééquipement propre.
  • 16 apprentis rééquipeurs seront sensibilisés aux bonnes pratiques et formés techniquement pour rééquiper de la meilleure manière possible, en respectant l’éthique et l’historique de l’activité mais aussi en minimisant leur impact.
  • Le travail de rééquipement sera valorisé et rendu accessible à la communauté par des actions de communication autour des deux sessions (compte rendu écrit, photos et vidéos, témoignages des participants).

Dates et lieux de réalisation :

  • 1ère session (automne 2018) : Gorges du Verdon (04).
  • 2ème session (hiver 2018/2019): Gorges du Blavet (83).

Inscription :

Ouverture des inscriptions fin août 2018. Selon le nombre de candidatures, nous serons obligés de faire une sélection et de déplacer les participants non retenus sur les sessions suivantes. Toutes les modalités vous seront communiquées lors de l’ouverture des inscriptions.

Le budget global de 32 000€ est découpé ainsi :

    • Le coût en investissement matériel représentant 48% du budget total qui couvre du matériel technique de longue durée (perforateur, disqueuse …) et des équipements de protection individuelle (Harnais, RIG, Corde …) qui selon la norme, seront utilisables entre 3 et 5 ans.
    • Le coût des consommables représentant 25% du budget qui concerne le matériel utilisé pour entretenir le site. Les broches, les relais et la colle sont les plus grandes dépenses (97%).
    • Le coût de l’organisation représentant 27% du budget qui comprend l’encadrement professionnel (60%), l’hébergement des participants (15%), la communication (25%) les assurances.
    • Nous faisons appel à ACT For The Outdoors pour financer 46% du projet rééquipement.
    • Greenspits autofinancera 14% de ce projet comprenant également des investissements, des consommables et des frais d’organisation (ex : assurance des participants).
    • Nous faisons appel à d’autres mécènes pour financer les 40% restants.

ACT For The Outdoors nous fait confiance ! Vous pouvez vous aussi dès aujourd’hui soutenir notre projet sur la plate forme de don en ligne : https://actfortheoutdoors.kocoriko.fr/fr/projects/projet-reequipement-greenspits.

Nous avons la conviction que cet engagement de Greenspits en faveur des sites naturels et de la communauté des grimpeurs sera apprécié, reconnu et soutenu par tous ceux qui oeuvrent dans un but commun, de manière désintéressée, et pour notre passion.

 

One Reply to “Projet rééquipement Greenspits”

  1. Ping : Un agenda bien rempli pour la team Greenspits ! - Greenspits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *